L’armoire des ombres

hyam Hyam Yared est femme, libanaise, écrivain, poète, belle, touchante, drôle

Sa plume nous emmène à Beyrouth,à la découverte d’une société cadenassée, coincée entre conservatisme et silicone.

Ombres sorties d’une armoire comme d’un ventre qui accouche dans la douleur d’histoires
liées, entremêlées, elles s’invitent dans la peau de la comédienne qui chaque soir laisse son ombre au vestiaire et improvise son rôle. Elles sont uniques, elle est multiple.

Pantelante et dépouillée d’elle-même, une armoire et une chaise pour seul décor, chaque soir, elle remet au monde une femme en regardant sa propre existence, son incapacité à entrer dans un moule trop étriqué.

Elle interpelle sa mère, elle plaide pour le droit à l’amour, elle hurle sur un sexe qui interdit
l’identité, qui n’a que le droit de reproduire et de se taire.
Les ombres du passé sortent du placard et entrent dans la lumière, portées par des mots qui s’entrelacent,coulent comme de la musique, s’entrechoquent et nous emportent au-delà des frontières d’un Liban trop petit pour les contenir tous.

Hyam Yared a réussi le tour de force avec l’Armoire des ombres d’unir avec une infinie subtilité la poésie et le quotidien, pour créer un univers onirique ancré dans la réalité.

http://www.passiondulivre.com/livre-27993-l-armoire-des-ombres.htm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s