Une fille facile

12308112145092353 Extrait.

À paraitre chez Albin Michel

 

 

 

 

J’étais devenue une fille pratique, une fille facile, bien planquée dans ma carapace de vieilles douleurs, inoffensive pour les hommes qui ne veulent pas s’engager.

 L’amour?

La vie sans homme, il y avait longtemps que je l’envisageais sérieusement.

J’ai adopté un petit chien. Un hybride, issu d’un père Jack Russel et d’une mère American staff qui a tenté de le dévorer quand il avait trois semaines. Attendrie, j’ai caché la petite chose dans mon col, j’ai enroulé mon écharpe autour de nous et l’ai biberonné. Il a survécu, il a pris la place qui resterait vide dans mon lit, grelotant du souvenir de ses premiers jours, me remerciant en interminables câlins. Sparow restait cependant un mystère.

Comment avait-il pu être conçu? La mère avait-elle été anesthésiée puis couchée sur le flanc pendant que le petit mâle profitait de son inconscience? Était-elle tellement chienne qu’elle s’était allongée à plat ventre, provocante, bien heureuse d’offrir sa croupe à ça plutôt qu’à rien? Mon chien était une adorable aberration. Nous étions faits pour nous comprendre. Celui-là ne me ferait pas mal à l’amour.

Parce que quand on a mal à l’amour, ça torpille comme une rage de dents généralisée. On pourrait se fracasser le crâne contre les murs, courir nue dans la rue en insultant ceux qui croient que ça passera, ceux qui ne savent pas que l’amour, quand il fait mal, il nous colle des métastases dégoulinantes de douleur, il se mue en haine, et les mots ne sont alors pas roses ni doux, ils ne font pas dans la dentelle, ils coupent et giflent, ils raclent les murs avec les ongles et s’y inscrivent violents et purs, avec le sang.

Je ne veux plus, mes ongles repoussent à peine.

 

3 réflexions sur “Une fille facile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s