Carole Declercq à la radio, lumineuse, comme toujours !

carole

Aujourd’hui était un jour spécial chez les Malfauteuses.

Il y en avait une à la radio, une autre à la TV, et tout ça à 5 heures de décalage horaire.

Je flippais, et c’est rien de le dire, à l’idée de ce casting TV quand tout à coup, le podcast de l’itw de mon petit abricot, ma Carole, s’est affiché sur Facebook. J’ai écouté. Quelle nana ! Quelle aisance simple et raffinée, quelle culture ! Elle nous parle de son premier roman « Ce qui ne nous tue pas » et puis de celui à venir, une merveille dont je ne suis pas encore revenue.

images

Tout est simple avec Carole, comme s’il n’y avait que les mots…Non, il y a ce qu’elle en fait. Chez Carole, tout est ciselé, étudié, passé au tamis, elle est notre horloge suisse et elle nous cale à son heure, la vraie, c’est mon fuseau horaire.

Et puis, il y a cette délicatesse, soudain, dans sa recommandation de lecture pour un roman de l’été : Zazous, de Gérard de Cortanze, comment pourrais-je la contredire ? Je l’aime aussi, tu penses, c’est mon éditeur, mais pas seulement parce qu’il est mon éditeur. Moi aussi je suis exigeante.

Et il y a la toute fin, avec cette surprise, une autre Malfauteuse, ma Compote, notre Brigitte, qui débarque au téléphone, qui me fait piquer les cils. Une évidence. Oui, une évidence. Écoutez-moi ça, découvrez ce livre et le suivant, je n’ai qu’une envie ce soir, citer Olivier Steiner et dire merci à vous, mes amies.

« La littérature est un art martial ».

Je vous invite à écouter cette belle interview, ici :

Interview Carole Declercq

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s