Fernand Un arc-en-ciel sous la lune

Martial Victorain
Editions L’Astre Bleu 2013

fernand

Fernand Malicier, un septuagénaire « banal », décide de quitter un jour sa Salamandre, la maison familiale en Lozère, où désormais il ne peut se résoudre à vivre seul.

Après le décès de sa douce et bien-aimée Fantine, il a élevé son fils Jacques, parti à son tour vivre sa vie d’homme. Le fidèle Goliath, son chien, était le dernier qui le retenait dans ces lieux.
Il décide ainsi que sa nouvelle demeure sera « Le Perce Neige » qui accueille ceux qui, comme lui, se posent là pour attendre l’ultime instant.

Abattu par cette décision, il sera vite rattrapé par cette énergie qui l’habite et lui donnera l’élan nécessaire pour s’adapter à sa nouvelle vie, car « il faut s’adapter » …
Fernand est de ces êtres rares qui portent le bonheur en eux quoiqu’il arrive, le diffusent, le partagent avec une détermination profonde avec ceux qui sont désormais son unique univers :

Les vieilleries du Perce Neige n’avaient-elles pas le droit à vivre et exiger une existence comme tout le monde ? N’avaient-elles plus, ces vieilleries-là, le droit de décision sur la dernière chose qu’il leur restait encore après qu’on ait tout pris de leur passé, qu’on les ait banalisées, quelconquisées ?

Félicie, une des résidentes des lieux, va précipiter cette contagion et l’obliger à refaire usage d’un don naturel qu’il était pourtant déterminé à garder bien caché dans un coin de sa mémoire. Le don d’aider et secourir ces « âmes fêlées » comme il les nomme avec une empathie et tendresse toute particulière. 
Fernand devient alors un véritable catalyseur de toutes ces énergies qui avant son arrivée, étaient destinées à s’éteindre.
C’est un tsunami d’événements inattendus et improbables qui va déferler sur le Perce Neige jusqu’alors engourdi.

Elle était devant nous cette réalité et nous, pauvres bougres,on ne la voyait pas. C’est comme la lune…les gens la regardent mais ne la voient pas. Vous savez, c’est bien souvent qu’on ne voit pas les choses vraies de la vie ! Monsieur Fernand nous a appris cela aussi » dira Félicie.

Ce roman, un véritable conte moderne diront les sceptiques, est un condensé de tendresse et d’énergie. Il nous révèle une émouvante perception de l’Essentiel, une volonté profonde de connexion entre les êtres et la Nature qui les a invités là.
On se prend à souhaiter faire un jour une telle rencontre, pour être contaminé à notre tour, avoir son « Fernand », son « antalgique naturel », son « semeur d’espoir », son « répandeur de lendemains meilleurs », son « temps des cerises ».

De ce subtil et touchant récit, vous découvrirez qu’il existe « un arc-en-ciel sous la lune », et la seule chose que vous détesterez lire à la dernière page, sera le mot FIN .

Par Brigitte Ponthieu

Du même auteur :
L’homme en équilibre
Sur les traces d’un ange

Prix 19 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s