Les derniers jours de Rabbit Hayes de Anna McPartlin

rabbit

Par Brigitte PONTHIEU

Une toile cirée se doit d’être imperméable. Mais notre Toile Cirée vous prouve ici souvent qu’elle sait ne pas l’être quand les sujets ou les auteurs l’imposent d’eux-mêmes.

Pour « Octobre Rose », le sujet naturellement s’impose donc.
Avec « Les derniers jours de Rabbit Hayes », Anna Mc Partlin sait avec tact l’aborder.

Elle nous invite à partager, au début sur la pointe des pieds, puis de plein fouet, cette tranche de vie (et au-delà) de la famille Hayes, une famille irlandaise, forte, truculente, d’une énergie époustouflante. On traversera avec eux l’effet « rouleau compresseur » de ce crabe qui vient tout dévaster quand, insolent, il s’installe dans nos vies.

Sorti au printemps dernier, ce roman bouleverse, chamboule, secoue et nous broie.
J’ai eu du mal à venir vous en parler, tant je ne savais pas comment vous le présenter. Avec cette peur de faire fuir ceux que le sujet encore effraie (comme pour conjurer un mauvais sort ou par ignorance), ou de renvoyer à de vieux démons ceux qui le connaissent ou l’ont connu de trop près.

Et puis, NON ! C’est le plus naturellement du monde qu’il est impératif que je vous en parle et la pudeur s’installera d’elle-même, ni trop, ni pas assez. Lire la suite

Crépuscule du tourment .

crepuscule_du_tourment

Partons du côté du Cameroun, à la rencontre de quatre femmes.

De nos jours, quelque part en Afrique subsaharienne, au Cameroun peut-être, quatre femmes s’adressent successivement au même homme : sa mère, la femme à laquelle il a tourné le dos parce qu’il l’aimait trop et mal, celle qui partage sa vie parce qu’il n’en est pas épris, sa sœur enfin. Lire la suite