André Bercoff, le Liban, Trump…

bercoff

André Bercoff auteur de «Trump, les raisons de la colère», aux éditions First et «Retour au pays natal» en poche, chez Folio.

Au micro de notre Malfauteuse, Monique Ayoun sur Judaïques FM, André Bercoff parle de son enfance heureuse au Liban et… de Donald Trump.

André Bercoff est le seul journaliste européen à avoir questionné le futur président des USA et avoir prédit sa victoire.

À écouter ici >

LUX de Maud Mayeras

Par Brigitte Ponthieu

Mes choix de lecture sont très souvent intuitifs, avec toujours ce besoin que tous connaissent de découvrir des univers nouveaux.
Dans le domaine du « polar » j’avance en novice et c’est ainsi que le 8 ème Festival International des Littératures policières « Toulouse Polars du Sud » en octobre 2016 fut pour moi la concentration idéale à ne pas manquer, une vraie découverte.
C’est là que j’ai rencontré Maud Mayeras dont je n’avais jamais rien lu, mais sa réputation l’avait précédée de façon très élogieuse. Mon choix s’est porté sur son 3 ème et nouveau thriller.
Lire la suite

Rendez-vous avec Katia Verba

katia-verba

C’est dans l’univers de Katia Verba que je vous convie. Amateurs d’intrigues et ambiances policières vous serez comblés par l’atmosphère de ses pièces de théâtre et romans.
Quelques une de ses pièces ont été jouées avec succès révélant une écriture nouvelle, efficace, et empreinte d’un humour subtil.

Sans fards et à bâtons rompus, elle nous parle de ce qui est pour elle une vraie passion 

Lire la suite

Ray Bradbury, Le zen dans l’art de l’écriture

ray-bradbury-1

Vu de France, dans l’esprit du commun des mortels, il n’est que l’auteur des Chroniques martiennes ou de Fahrenheit 451. Vu de près, au gré des écrits qu’il a laissés, nous découvrons qu’il est un humaniste rempli d’humour, homme engagé, créateur infatigable, auteur de romans, nouvelles, poèmes, pièces de théâtre sur près d’un demi-siècle, esprit acéré, curieux et naïf à la fois s’interrogeant inlassablement sur les affres de la création…« Chaque histoire était un chemin qui me conduisait vers mes moi-mêmes… »
Lire la suite

La Nuit du Sacre par Thierry Berlanda

Tome III  d’une trilogie comprenant : I L’Insigne du Boiteux  et II La Fureur du Prince


la-nuit-du-sacre

Par Brigitte Ponthieu

Depuis novembre 2016, Thierry Berlanda nous propose de retrouver dans un 3ème opus, le Prince Akhavan et c’est avec impatience que j’ai rejoint les protagonistes d’une époustouflante chasse à l’homme.
A nouveau, tous les ingrédients d’un excellent thriller sont réunis. L’insoutenable suspens débute d’emblée avec une incroyable violence et nous désarçonne dès les premières pages.
Allons bon, le Prince n’a nullement perdu de sa vigueur, alors qu’on le pensait définitivement évaporé dans la nature !
Pas de répit donc pour Jeanne et son fils, déjà si profondément éprouvée depuis 3 ans, Falier, Lartigue et Bareuil…
Lire la suite

Entretien avec Baptiste Beaulieu du 5/12/2016 « Un petit café, Docteur ? »

 Par Brigitte Ponthieu


« Alors voilà … », après l’avoir brièvement rencontré lors d’une dédicace de son nouveau roman « La ballade de l’enfant gris » dans une librairie de notre Ville Rose, puis ensuite à la Foire du Livre de Brive, j’ai donné rendez-vous à Baptiste Beaulieu pour le cuisiner un peu « façon Malfauteuses » .

Pour notre Toile Cirée, en cette fin d’année où le trouble s’installe, ce médecin/écrivain ou écrivain/médecin est celui qui nous livre le mieux malgré de bien compliqués constats, son espoir en l’humain. Il n’a de cesse de le distiller par des écrits (romans, blog), des vidéos sur le Net qui résonnent de plus en fort.
Et j’ai surtout voulu que cette rencontre soit un peu différente de ses déjà nombreux passages médiatisés :

Il est 9h30, Baptiste est à l’heure. Et oui, un médecin à l’heure quand il le peut, ça existe !
Ce sacré vent d’Autan rafraîchit un peu cette belle matinée, et ne nous dissuadera pas de nous attabler en terrasse (les parasols chauffants aident à parfaire l’illusion d’un hiver pas si froid que ça!) .

L’engouement actuel des « directs » sur les réseaux sociaux m’avait incitée à lui suggérer cette formule pour notre rencontre. L’important pour moi était surtout partager un échange dans toute sa spontanéité, sa sincérité, sans artifice. A cela Baptiste, homme avant d’être médecin ou écrivain, a exprimé sa volonté cette fois de ne pas se sentir « en représentation ».
Touchée par la confiance qu’il donne à cette entrevue, c’est avec plaisir que je respecte ce choix d’une conversation autour d’un café. Lire la suite