La Nuit du Sacre par Thierry Berlanda

Tome III  d’une trilogie comprenant : I L’Insigne du Boiteux  et II La Fureur du Prince


la-nuit-du-sacre

Par Brigitte Ponthieu

Depuis novembre 2016, Thierry Berlanda nous propose de retrouver dans un 3ème opus, le Prince Akhavan et c’est avec impatience que j’ai rejoint les protagonistes d’une époustouflante chasse à l’homme.
A nouveau, tous les ingrédients d’un excellent thriller sont réunis. L’insoutenable suspens débute d’emblée avec une incroyable violence et nous désarçonne dès les premières pages.
Allons bon, le Prince n’a nullement perdu de sa vigueur, alors qu’on le pensait définitivement évaporé dans la nature !
Pas de répit donc pour Jeanne et son fils, déjà si profondément éprouvée depuis 3 ans, Falier, Lartigue et Bareuil…
Les deux précédents romans nous emportaient dans le sillage de cet étrange prince déchu, et tout ce petit monde s’acharnera à nouveau à mettre un terme à ses immondes crimes. Un suspense à son comble, mené de main de maître par l’auteur et le dévoiler par quelques détails serait sacrilège.

Inutile de rivaliser donc avec lui, mais je souhaite absolument éveiller en vous l’impatience de suivre la traque de ce criminel qui perd incroyablement au fil du temps toute apparence humaine. Plongé dans un fantasque et captivant récit, on s’interroge même sur la réalité de l’existence de ce prince morbide. Pourtant force est de constater une incroyable énergie de vie qu’il est indispensable de décrypter au-delà de ses pulsions rituelles si intensément décrites.

 – Excusez-moi, on est tous tellement secoués par la mort des collègues … Les théories de Bareuil nous sont passées un peu au dessus de la tête.

-Je comprends.

-Renaître, oui, identique à l’enfant qu’il était en 79, en Iran, au moment de l’écroulement de son monde. Et cet enfant, c’est le fils de Jeanne. Bareuil prétend qu’Avarahani veut procéder à ce qu’il appelle une transmutation.

-Bon sang, qu’est-ce que c’est que ça ? Je veux bien que la logique de cet enfoiré princier ne soit pas la nôtre, mais là, on a vraiment quitté le système solaire… Je cale.

-Il y a de quoi. Aravahani veut que son esprit entre dans le corps du gosse, et cc’est ce qu’il voulait déjà lors de ses crimes précédents.

-C’est son truc ça : redémarrer de zéro, faire que ce qui a été n’ait pas été. Marche arrière jusqu’à l’aiguillage, et nouveau départ sur les bons rails.

Le souffle coupé par cette poursuite effrénée, je viens ici confirmer les nombreuses et élogieuses critiques.

pack-berlanda

A offrir ou s’offrir,Thierry Berlanda nous invite à le suivre en en lisant quelques extraits ici http://numeriklivres.info/etiquette-produit/thierry-berlanda/

Une réflexion sur “La Nuit du Sacre par Thierry Berlanda

  1. Pingback: Naija. Thierry Berlanda | La Toile Cirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s