LUX de Maud Mayeras

Par Brigitte Ponthieu

Mes choix de lecture sont très souvent intuitifs, avec toujours ce besoin que tous connaissent de découvrir des univers nouveaux.
Dans le domaine du « polar » j’avance en novice et c’est ainsi que le 8 ème Festival International des Littératures policières « Toulouse Polars du Sud » en octobre 2016 fut pour moi la concentration idéale à ne pas manquer, une vraie découverte.
C’est là que j’ai rencontré Maud Mayeras dont je n’avais jamais rien lu, mais sa réputation l’avait précédée de façon très élogieuse. Mon choix s’est porté sur son 3 ème et nouveau thriller.

La 4éme de couv’ est alléchante :  C’est l’histoire d’un retour, d’une sentence et d’une vague qui monte à l’horizon.
2016. Antoine Harelde débarque à Ceduna, dans les terres arides du sud de l’Australie.
Vingt ans auparavant, il a passé un été dans cette petite ville perdue et, en l’espace de trois mois qui l’ont vu quitter l’adolescence, il a connu la joie, l’amitié, l’amour et l’horreur.
Aujourd’hui il est un homme. Il n’a pas oublié, il n’a rien pardonné.
Mais la justice prend d’étranges et inquiétantes couleurs à la lumière de l’apocalypse.
Ballade meurtrière sur fond de fin des temps, Lux est le roman de la confirmation d’une jeune auteure au sommet de son art…. 

Vous est-il déjà arrivé d’avoir le sentiment étrange qu’un bouquin refuse de vous lâcher alors qu’habituellement c’est vous qui avez du mal à le faire? Vous dire « j’arrête » … et y revenir encore ?

Les mots sont d’une précision inouïe, incisifs et forts. Ils savent nous envelopper dans la particulière atmosphère des immenses espaces australiens, à Ceduna, au milieu de nulle part. Des aller retour dans le temps ponctuent l’histoire comme autant d’indices déposés judicieusement. C’est un véritable puzzle pour le lecteur.
Plusieurs fois, j’ai capitulé, à ne pas savoir quoi faire de ces pièces, stupidement conditionnée par l’étiquette facile de « polar », car là, les ingrédients habituels semblaient m’échapper.
On réalise alors combien l’auteur nous offre un thriller hors normes.
Je découvre une écriture puissante, envoûtante et troublante qui m’empêche de stopper la lecture de cette insaisissable intrigue.
On se trouve happé par un tourbillon de rebondissements plus intenses les uns que les autres et qui nous étourdit.

Antoine, Hunter, Lark, Cookie savent nous tirer par la manche et nous inciter à rester.
Même à dix pages de la fin, ils nous emportent encore alors que l’on pense avoir tout compris ! Et bien non !! ….

Maud Mayeras nous perturbe, nous fracasse, nous explose même ! Et le tsunami qu’elle décrit en plein cœur du roman devient profondément réel à tous niveaux.

Polar ou pas ? Je ne saurais dire encore.
La seule certitude que j’ai est que ce roman est une véritable secousse qui nous laisse à bout de souffle ! Au fil des mots d’une maîtrise parfaite, l’auteur intensifie la lumière pour nous la rendre sublime jusqu’à la dernière ligne.

Merci Maud Mayeras pour cette belle révélation et … fiat LUX !!!!

LUX
Editions Anne Carrière 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s