L’homme de miel.

Capture d_écran 2017-09-05 à 20.28.15

Certains instants insignifiants de la vie deviennent subitement les plus doux, les plus beaux et les plus importants de la vie. Il faut, pour cela, avoir été tout près de la perdre, cette vie. Et en goûter la substantifique moelle.

Moelle, miel, myélome, ce serait presque moelleux, tout cela, si ce n’était pas tranchant comme la lame sur le cou du condamné.

L’auteur bascule, presque du jour au lendemain, de l’état d’écrivain qui rame un peu – comme beaucoup – pour être connu, reconnu, à l’état de corps rongé par le myélome. « Miel homme ». C’est ainsi qu’il préfère l’entendre. Et c’est ainsi qu’il étendra sur un avenir très sombre un baume sucré, doux et sans conséquences.

Il se fait découper la gorge et la nuque, on visse du titane au dedans, une corde vocale lâchera l’affaire, mais il reprendra son métier de prof de maths et retrouvera sa voix avec sa première gueulante sur un élève. Gloire à lui !

Il est contre la mort, comme Woody Allen, tout contre, mais aussi tout contre ses enfants qui regardent avec lui les merveilles du ciel. Et dans ce ciel, il n’est pas question qu’il y parte. Pas maintenant, pas tout de suite.

Je me suis souvent demandée ce que j’écrirais si on m’annonçait une maladie mortelle. J’ai trouvé la réponse. Je voudrais écrire comme ça. Parce qu’il n’y a aucun pathos, aucun larmoiement, mais une espèce d’énergie vitale, la même que celle du condamné à mort qui attend jusqu’au bout la grâce présidentielle. Jusqu’au bout, il y croit. Et l’auteur, jusqu’au bout, mais pas sans peur, se gave des instant insignifiants, passés, présents.

L’homme de miel a été nourri à la sève d’amour. Ce sera son traitement de choc et ce livre en est la preuve.

Mon cancer s’écrit myélome et je ne peux m’empêcher de penser « miel homme ». Il me paraît plus doux, du coup, moins agressif. Grâce à lui, je me sens comme un héros Marvel. Je suis l’Homme de miel.

L’homme de miel – Olivier Martinelli – Éditions Christophe Lucquin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s